Accueil > Les mythes commençant par N > Le mythe de nikchouba (ou kchouba)

Le mythe de Nikchouba (ou Kchouba)



Une des épouses de Martanda

Nikchouba est l'une des femmes de Martanda, qui, suivant une tradition assez obscure, paraît être une incarnation de Vishnou, et représente le soleil, désigné plus ordinairement sous le nom de Souria. Fille de Viçouamitra, l'architecte divin, Kchouba s'enfuit de la maison de son époux, dont la splendeur l'aveuglait. Martanda, désespéré, eut recours à son beau-père, qui lui conseilla de se laisser couper ses rayons, et exécuta cette opération dans la région de Sakadouipa. De là l'aspect languissant du soleil lorsqu'il se montre le soir. Kchouba revint habiter avec son époux, et demeure avec lui chaque année du 7 maga (janvier) au 7 sravana.


Autres mythes :




Utilisation des cookies

1001mythes et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts, pour évaluer leurs performances et mesurer l'audience.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.