Accueil > Les mythes commençant par N > Le mythe de nil (ou neilos ou nilus)

Le mythe de Nil (ou Neilos ou Nilus)



Un dieu-fleuve

Le Nil est un dieu-fleuve d'Égypte. Il était, suivant les Grecs, le fils de l'Océan et de Téthys ou de Pontos et de Thalassa. Il était également le père de Memphis et de Chione. Il portait, chez les Égyptiens, le nom de Noute-Fen, verseau. Vers le temps du solstice, à l'époque où il sortait de son lit, on célébrait en son honneur une fête pendant laquelle on lui immolait des taureaux noirs. On répandait aussi sur ses ondes des fleurs de lotus.
Le Nil avait à Nicopolis un temple magnifique, où une statue de marbre noir le représentait sous la forme d'un dieu gigantesque, couronné de lauriers et d'épis, et s'appuyant sur un sphinx. Ses autres attributs étaient le crocodile, l'hippopotame et le dauphin.


Autres mythes :