Accueil > Les mythes commençant par O > Le mythe de œnomaüs (ou œnomaos)

Le mythe de Œnomaüs (ou Œnomaos)



Le roi de Pise

Œnomaüs est un roi de Pise. Il est le fils de Mars ou d'Alxion, ou d'Hypérochus et d'Harpinna ou de Stérope, dont quelques auteurs font sa femme, tandis que d'autres la nomment Eurythoé. Suivant Apollodore, il eut de Stérope une fille, nommée Hippodamie. On lui donne aussi un fils, Leucippe.
Un oracle lui ayant prédit qu'il mourrait le jour où sa fille trouverait un époux, il publia qu'il ne donnerait Hippodamie qu'au prétendant qui la surpasserait à la course des chars. L'arène s'étendait des murs de Pise jusqu'à l'autel de Neptune, sur l'isthme de Corinthe. Chaque fois qu'un amant se présentait, Œnamaüs le poursuivait l'épée à la main, après s'être rendu Jupiter propice par le sacrifice d'un bélier. Ses rapides chevaux, attelés par Myrtile, atteignaient bientôt le char du concurrent, auquel son audace coûtait la vie. Quinze prétendants, d'autres disent seize ou treize, périrent ainsi.
Enfin Pélops se présenta, et Œnomaüs, vaincu, se donna la mort, en maudissant son cocher.
On voyait le tombeau d'Œnomaüs sur les bords du fleuve Cladéos en Élide. Son palais, détruit par la foudre, n'offrait plus qu'une colonne qui fût restée entière du temps de Pausanias.


Un chef troyen

Œnomaüs était un chef troyen. Il fut tué par Idoménée.


Un chef grec

Œnomaüs était un chef grec. Il fut tué par Hector.


Autres mythes :