Accueil > Les mythes commençant par O > Le mythe de ollondou-eurgheucid-jiksin-khan

Le mythe de Ollondou-Eurgheucid-Jiksin-Khan



Les trois groupes des juges suprêmes

Ollondou-Eurgheucid-Jiksin-Khan était un célèbre personnage mystique, qui vivait, suivant la mythologie mongole, dans les premiers âges du monde. Fatigués des dissensions qui les déchiraient, les hommes choisirent Ollondou pour décider entre le bien et le mal et être leur juge suprême. Ses descendants lui succédèrent dans l'ordre suivant: Usus-Gullengtou-Giuéreltou-Khan, Bouïantou-Khan, Dédé-Bouïantou-Khan, Tetkan-Açaraktchi-Khoutouktou-Khan.
Ce premier groupe, composé de cinq souverains, fit place à un second, composé de quatre souverains seulement: Nanna-Koko-Kemaki-Khan (roi de quatre parties du monde et khan d'or), Usus-Kullenytou-Khan (roi de trois parties du monde et khan d'argent), Saïn-Usus-Kullengtou-Khan (roi de deux parties du monde et khan de cuivre), Teugheus-Usus-Kullengtou-Khan (roi d'une partie du monde et khan de fer).
A ce second âge succède le troisième, rempli par les règnes de six princes: Tabiktchi-Khan, Talbin-Bariktchi-Khan, Chaguni-Khan, Kuchi-Khan, Like-Kuchi-Khan, Saïn-Usuktchi-Khan.


La durée de ces règnes

Ces quinze règnes comprennent, suivant la mythologie mongole, une période de quatre-vingt mille ans, au bout desquels Garga-Sindé monta aux cieux. Ensuite vint l'âge humain proprement dit, dont la durée fut de quatre mille ans. Puis, l'âge de vingt mille ans, célèbre par le pèlerinage terrestre de Gachip. Et enfin, Bouddha apparut.


Autres mythes :