Accueil > Les mythes commençant par O > Le mythe de omphale

Le mythe de Omphale



La reine de Lydie

Omphale était une reine de Lydie. Elle était la veuve de Tmole et l'amante d'Hercule. Elle eut du héros un fils nommé Lamus, Laomède, Alcée, ou Agélas.
Les traditions rapportées par les mythologues, sur les amours d'Hercule et d'Omphale, appartiennent, à proprement parler, à l'Asie. Ce n'est que par suite de la fusion de l'Héraclès argien et du Sandon lydien qu'elles ont été intercalées à la mythologie grecque. Ovide, Senèque le tragique, Lucien, etc., qui se plaisent à représenter le fils d'Alcmène amolli par les plaisirs de l'amour, et revêtu de la tunique lydienne, sont en contradiction formelle avec l'histoire mythique primitive, suivant laquelle, tout altérée qu'elle nous est parvenue, cette période de la vie du héros est la plus active et la plus périlleuse.
Athénée parle d'Omphale comme d'une femme de basse condition, qui dut à sa rare beauté l'avantage de monter sur le trône, où elle fut portée sur les bras de ses amants. A peine fut-elle maîtresse du pouvoir, qu'elle livra les femmes et les filles de ses anciens favoris aux plus vils esclaves.


Les représentations d'Omphale

Divers monuments anciens représentent Omphale armée de la massue d'Hercule et frappant de sa pantoufle le héros, qui file au milieu des femmes de sa maîtresse.


Autres mythes :