Accueil > Les mythes commençant par O > Le mythe de ourisk

Le mythe de Ourisk



Un lutin

Ourisk est un lutin qui tenait de l'homme et du bouc, comme les Satyres, suivant la croyance des Gaëls écossais. C'était une sorte de diable imbécile, fort en état de se laisser tromper par les rusés montagnards.
On rapporte d'un de ces lutins qui fréquentait un moulin situé au bas du lac Lomond, que le meunier, désirant se débarrasser de cet esprit brouillon qui nuisait au mécanisme de son moulin, en dirigeant le cours de l'eau sur la roue, quand il n'y avait pas de grain à moudre, parvint à avoir une entrevue avec le lutin en veillant dans son moulin jusqu'à la nuit. L'Ourisk arriva, et demanda le nom du meunier qui lui répondit qu'il s'appelait moi, ce qui sert de base à une histoire presque semblable à celle d'Outis (personne) dans l'Odyssée, conte qui, quoique classique, n'est certainement ni élégant ni ingénieux, mais qu'on est surpris de trouver dans un pays obscur et dans la langue celte.


Autres mythes :