Accueil > Les mythes commençant par P > Le mythe de pandémos

Le mythe de Pandémos



Le surnom de Vénus

Pandémos signifie commune. C'est le surnom de Vénus. Il s'applique à la déesse sous deux aspects bien différents:

  • Dans le premier sens, Vénus Pandémos est la Vénus courtisane, volgivaga (populaire) des Latins, qui prodigue ses faveurs à tous. Solon lui bâtit un temple au moyen d'une contribution levée sur les femmes publiques. Scopas l'avait représentée à Élis assise sur un bouc.

  • Dans la seconde acception, Vénus Pandémos préside à tous les dêmes. Thésée institua son culte lorsqu'il réunit en cité les peuplades éparses de l'Attique. D'autres confondent cette déesse avec la première, et disent qu'elle fut nommée Pandémos, parce que sa statue se trouvait dans l'Agora, où le peuple (démos) s'assemblait.

On adorait encore cette déesse à Mégalopolis, et à Thèbes, et on lui sacrifiait des chèvres toutes blanches. Éros porte aussi le même surnom.


Autres mythes :