Accueil > Les mythes commençant par P > Le mythe de pégase (ou pégasos)

Le mythe de Pégase (ou Pégasos)



Un prêtre d'Éleuthère

Pégase était un prêtre d'Éleuthère. Il introduisit, dit-on, le culte de Bacchus à Athènes.


Un cheval ailé

Pégase est un célèbre cheval ailé. Lorsque Persée coupa la tête à la gorgone Méduse, dont Neptune, métamorphosé en cheval ou en oiseau, avait obtenu les faveurs, le sang qui coulait du tronc donna naissance à Chrysaor et à Pégase, ainsi nommé, parce qu'il apparut auprès des sources de l'Océan.
Prenant aussitôt son essor vers l'Olympe, Pégase se rendit dans le palais de Jupiter, qui lui donna pour mission de porter la foudre et les éclairs, et de conduire le char de l'Aurore. Bellérophon se servit de ce coursier merveilleux pour combattre la Chimère.
Dans les temps modernes, Pégase a obtenu, comme coursier des muses, une célébrité qu'il n'avait jamais eue chez les Grecs. Un mythe d'une antiquité médiocre le met bien en rapport avec les muses et avec l'Hélicon, lui attribuant l'apparition des sources d'Hippocrène, sur celte montagne et à Trézène, ainsi que celle de la fontaine de Pirène à Corinthe. Mais nulle part la fable antique n'a représenté Pégase comme le cheval ailé sur lequel les poètes prennent leur essor. C'est le Bojardo qui a popularisé ou imaginé le premier cette conception toute moderne, dont la source paraît être dans une confusion des traditions relatives à Bellérophon et à la naissance de l'Hippocrène. Il n'est pas même certain que dans l'origine on ait donné des ailes au coursier porteur de la foudre. L'expression qu'emploie Hésiode est équivoque. Pindare paraît être le premier qui ait désigné Pégase par l'épithète d'ailé.
On le voit souvent figuré sur des œuvres d'art et sur des médailles, avec Minerve et Bellérophon. Une fresque antique représente son admission dans les écuries de l'Olympe.
Comme constellation, Pégase, connu aussi sous le nom du Cheval (hippos, equus), se trouve au nord, entre le Verseau et les Poissons, selon Hésiode. Suivant Ératosthène et Hygin, cette constellation représente non pas Pégase, mais Mélanippe, changée en cavale par Diane.
Un scoliaste d'Homère fait de Pégase le père des Centaures, qui naquirent, dit-il, d'une esclave avec laquelle Ixion et le coursier des Muses eurent commerce dans la même nuit.


Autres mythes :