Accueil > Les mythes commençant par P > Le mythe de pélasgus (ou pelasgos)

Le mythe de Pélasgus (ou Pelasgos)



La race pélasgique personnifiée

Pélasgus est la personnification de la race pélasgique, l'une des plus anciennes de celles qui habitèrent le sol de la Grèce. On rapporte que le premier, il cultiva les fertiles vallées de l'Hellade et introduisit le culte du Jupiter, de Dodone, de Vulcain, des Cabires, de Cérès, de Mercure et de Diane.
Les traditions ne s'accordent nullement sur son origine:

  • Une légende arcadienne en faisait un héros autochtbone, que d'autres disaient fils de Jupiter et de Niobé, et qui eut de Mélibée, de Cyllène ou de Déjanire, un fils nommé Lycaon.

  • Un autre Pélasgus, sans doute le même considéré à un autre point de vue, est donné comme un émigrant qui, se réfugiant en Arcadie, y introduisit une grossière civilisation. Il était fils d'Arestor, et fonda la ville de Parrhase.

  • Un fils de Phoronée ou de Triopas et de Soïs, et frère d'Iasus, d'Agénor et de Xanthus. Il fonda la ville d'Argos dans le Péloponnèse, enseigna aux hommes les aux arts agricoles, et accueillit Cérès dans ses courses errantes. On voyait son tombeau à Argos.

  • Le père de Chlorus et le grand-père d'Hémon, ou le père d'Hémon et grand-père de Thessalus, ou encore, le fils de Neptune et de Larisse, et le frère d'Achæus et de Phthius, ou enfin, le fils d'Hémon et de Larisse. Il fonda Argos en Thessalie.

Autres mythes :