Accueil > Les mythes commençant par P > Le mythe de phœnicopéza

Le mythe de Phœnicopéza



Le surnom de Cérès

Phœnicopéza signifie aux pieds couleur de pourpre. C'est le surnom de Cérès, dans Pindare, tiré, suivant Winckelmann, de la couleur rouge dont on recouvrait ses statues. Mais ce surnom a plutôt un sens symbolique. Et, de même que l'épithète d'Argyropéza, donnée à Thétis, fait allusion à la couleur argentée des flots, de même le terme de Phœnicopéza se rapporte à la couleur des grains parvenus à leur maturité, et nommés par Virgile rubicunda Ceres. C'est ainsi que le surnom de Xanthé désigne la même déesse, dont la chevelure à la couleur du froment bien mûr.


Autres mythes :