Accueil > Les mythes commençant par P > Le mythe de pirithoüs (ou péirithoos)

Le mythe de Pirithoüs (ou Péirithoos)



Le roi des Lapithes

Pirithoüs est un roi des Lapithes. Il est le fils d'Ixion ou de Jupiter et de Dia. Le maître des dieux, ayant couru autour de sa mère, sous la forme d'un cheval, en essayant de l'approcher, l'enfant qui naquit de cette union fut appelé Pirithoüs. Amoureux d'Hippodamie, fille d'Atrax, d'Adraste, ou de Bystus ou Butès, et qu'on nomme aussi Hippodamé, Déidamie et Ischomaché, il l'épousa, malgré l'opposition des Centaures, qui, invités aux noces et troublés par les fumées du vin, s'efforcèrent d'enlever la jeune mariée.
Il eut d'Hippodamie un fils nommé Polypœtès. Les Athéniens lui élevèrent un autel en commun avec Thésée.


Pirithoüs aux enfers

Étroitement uni à Thésée, qui avait été un moment son ennemi, il lui demanda son assistance pour enlever Proserpine, dont il était devenu amoureux, et resta aux enfers à déplorer sa témérité, jusqu'à l'arrivée d'Hercule, qui le délivra. D'autres disent que Thésée seul put revoir la lumière du jour.
Les évhéméristes ont ainsi travesti ce mythe populaire: Pirithoüs, amoureux de Proserpine (Coré), fille d'Aïdonée, roi des Molosses, se rendit dans ses États avec Thésée, mais à main armée. Il fut défait et dévoré par Cerbère, chien d'Aïdonée.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus