Accueil > Les mythes commençant par P > Le mythe de pygmées

Le mythe de Pygmées



Un peuple fabuleux

Les Pygmées sont une peuplade fabuleuse. Ce sont les Lilliputiens de l'antiquité. Suivant Homère, ils habitaient au bord de l'Océan, où les grues venaient leur faire la guerre. Plus tard, on les plaça aux sources du Nil.
Aristote, sans nier leur existence, les regarde comme un peuple de la Haute-Egypte, habitué à monter de petits chevaux et à résider dans des grottes. Suivant Strabon, il y avait deux sortes de Pygmées: les uns de cinq palmes, les autres de trois. Ces derniers étaient continuellement en guerre avec les grues. Postérieurement à cet auteur, on parla aussi de Pygmées septentrionaux, habitant l'île de Thulé. Leur vie était courte, et ils n'avalent pour armes que des épingles. Enfin l'opinion populaire croyait à l'existence de nains semblables dans les Indes au delà du Gange, où ils habitaient l'intérieur de la terre.


L'attaque des Pygmées

Comme on le pense bien, l'imagination des poètes et des mythologues s'exerça largement sur un thème aussi riche. Les Pygmées, disaient-ils, n'avaient qu'une coudée de haut. Leurs femmes-accouchaient à trois ans, et étaient vieilles à huit. Leurs villes et leurs maisons n'étaient faites que de coquilles d'œufs. A la campagne, ils se retiraient dans des trous qu'ils creusaient sous terre. Ils coupaient leurs blés avec des haches.
Une armée de ces petits hommes attaqua Hercule, endormi après la défaite du géant Antée, et prit, pour le vaincre, les précautions usitées pour former un siège. Les deux ailes de cette armée fondirent sur la main droite du héros, et, pendant que le corps de bataille attaquait la gauche et les hommes de traits les pieds, le roi, suivi de ses plus braves officiers, livra assaut à la tête. Hercule, réveillé à l'improviste, les enferma tous dans sa peau de lion, et les porta à Eurysthée.


Les représentations des Pygmées

On trouve sur plusieurs vases grecs des combats des Pygmées et des grues. Dans le recueil de Zoëga, on voit un de ces nains placer une échelle contre la cuisse du héros pour en atteindre le haut.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus