Accueil > Les mythes commençant par R > Le mythe de romulus

Le mythe de Romulus



Le fondateur de Rome

Romulus est le fondateur mystique de la ville de Rome. Rien de plus confus que les traditions qui le concernent:

  • Fils d'Énée et de Dexithée, fille de Phorbas, il fut, dans son enfance, porté en Italie avec son frère Rémus. Le débordement du Tibre ayant fait périr tous les autres bateaux, celui où étaient les deux enfants fut sauvé par miracle.

  • Fils de Roma, ou de Mars et d'Æmylie, ou d'un pénale et d'une esclave de Tarchétius, qui le fit exposer, ainsi que Rémus, tous deux furent allaités par une louve et recueillis par un pasteur.

  • Numitor et Amulius, de la branche des rois d'Albe descendus d'Énée, se partagèrent l'héritage paternel, en sorte que l'un, Numitor, eut le pouvoir, et l'autre les trésors. Amulius eut bientôt supplanté son frère, au moyen de ses richesses, et, voulant le priver de postérité, consacra au service de Vesta sa fille Rhéa, nommée aussi Sylvia ou Asia. Celle-ci eut commerce avec le dieu Mars, et mit au monde deux enfants: Romulus et Rémus, qui furent exposés par ordre du souverain. Une louve et un pivert les nourrirent jusqu'à ce qu'un berger les eut recueillis. Parvenus à l'âge de puberté, les deux frères replacèrent Numitor sur le trône, et fondèrent une nouvelle ville, au sujet de laquelle ils eurent une contestation, qui se termina par la mort de Rémus. Maître absolu du pouvoir, Romulus organisa son État, institua une armée, des corps législatifs, etc. Après sa mort, il fut mis au nombre des dieux, sous le nom de Quirinus.

Autres mythes :