Accueil > Les mythes commençant par S > Le mythe de sabazius (ou sabazios)

Le mythe de Sabazius (ou Sabazios)



Une divinité phrygienne

Sabazius est un dieu phrygien, dont le culte, accompagné de cérémonies bizarres et d'orgies, se confondit bientôt avec celui du Bacchus orphico-thrace. On représentait Sabazius avec des cornes, parce que, le premier, il avait employé des taureaux pour le labour.


Son lien avec Bacchus

Aussi, pour les Grecs, Sabazius ne fut-il bientôt qu'un nom de Bacchus, ou du moins un personnage lié à ce dieu d'une manière étroite: fils de Jupiter et de Proserpine, et élevé par Nyssa, les Titans le déchirèrent en sept morceaux. Là, c'est un Dionysos, plus loin, il est fils de Cabiros, ou de Dionysos lui-même.
Si l'on en croit les Orphiques, il devait le jour à Saturne, enferma Bacchus dans sa cuisse, et le confia à Hippa (Cybèle) sur le Tmole. On donnait aussi le surnom de Sabazius à Jupiter, ce qui n'étonnera pas si l'on se reporte aux traditions qui lient étroitement le maître des dieux à Rhée-Cybèle.


Les Sabazies en son honneur

Les Sabazies, fêtes célébrées en son honneur d'abord en Phrygie, puis en Thrace, avaient lieu la nuit. Elles avaient au plus haut point le caractère du délire, et un passage de Démosthène nous apprend que ceux qui y prenaient part étaient mal famés. Le serpent, emblème du dieu, y jouait un grand rôle.


Autres mythes :