Accueil > Les mythes commençant par T > Le mythe de taaroa

Le mythe de Taaroa



Une divinité tahitienne

Taaroa est l'un des dieux principaux des anciens Tahitiens. Quelques traditions le font apparaître au milieu de la nuit (Po) qui existait avant toutes choses. D'autres récits rapportent que, conversant un jour avec la déesse Hina, et remarquant l'absence de l'espèce humaine dans la création, car il n'y avait encore d'établis que les dieux Jour et Nuit, Taaroa congédia Hina, en lui ordonnant de s'unir à un certain Teima-Raataï. La déesse chercha longtemps en vain cet être imaginaire, qui apparut enfin, appelé à la vie par Taaroa.
Une légende remarquable par l'analogie qu'elle présente avec les traditions mosaïstes, dit que le dieu créateur, fils de Po, forma l'homme de terre rouge (araéa), et la femme d'un os (ivi, qui signifie aussi veuve et victime) tiré du corps de ce premier mortel. Ce furent là les deux chefs de la famille humaine.
Enfin, suivant la croyance des anciens insulaires Tahitiens des groupes de l'Est, Taaroa, courroucé un jour contre le monde, le précipita dans la mer. Tout fut submergé, à part quelques points saillants, qui, se maintenant au-dessus de l'eau, formèrent les îles actuelles.


Autres mythes :