Accueil > Les mythes commençant par T > Le mythe de térambe (ou térambos)

Le mythe de Térambe (ou Térambos)



Un musicien changé en cerf-volant

Térambe est un célèbre musicien. Il est le fils d'Eusirus et d'Idothée, suivant Antonius Libéralis. Il faisait paître ses troupeaux sur l'Othrys, sous la protection des nymphes, qu'il amusait de ses chants. Car, musicien distingué, il jouait de la flûte aussi bien que de la lyre.
Un jour que les nymphes dansaient au son de sa flûte, Pan apparut tout à coup, et prédit au musicien qu'un hiver terrible se préparait. Il lui conseillait en conséquence de quitter l'Othrys. Mais Térambe, au lieu de suivre les conseils du dieu, se mit à outrager les nymphes, à prétendre qu'elles n'étaient point nées de Jupiter, mais qu'une fille du Sperchius leur avait donné le jour, et que Neptune, amoureux de l'une d'elles, avait changé les autres en peupliers: elles n'avaient recouvré leur première forme que lorsque le dieu eut satisfait sa passion. L'hiver fit bientôt périr les troupeaux de Térambe, et lui-même fut métamorphosé en cerf-volant (Cérambyx) par les nymphes.


Cérambe et Térambe

Le Cérambe dont parle Ovide, et qui échappa au déluge de Deucalion grâce aux ailes que lui donnèrent les nymphes, est sans doute le même que le Térambe musicien, bien qu'on le donne comme fils de Neptune.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus