Accueil > Les mythes commençant par T > Le mythe de térée (ou téreus)

Le mythe de Térée (ou Téreus)



Le fils de Mars

Térée est un roi de Thrace. Il est le fils de Mars et d'une nymphe bistonienne. Il épousa Progné, fille de Pandion, roi d'Athènes, qu'il avait secouru contre les Mégarides. Puis, amoureux de Philomèle, sœur de sa femme, il lui annonça la mort de celle-ci, qu'il avait cachée dans un lieu écarté, et lui coupa la langue après lui avoir fait violence.
D'autres disent, au contraire, qu'il annonça à Progné la mort de Philomèle. L'infortunée apprit cependant la vérité, instruisit sa sœur de ses infortunes en les retraçant sur un voile, et, lorsqu'elles furent réunies, toutes deux préparèrent leur vengeance de concert. Égorgeant Itys, fils de Térée, elles le servirent au cruel monarque dans un festin. Térée, furieux, fit périr son frère Dryas, puis il se mit à la poursuite des deux sœurs. Les dieux intervinrent alors, et changèrent Progné en hirondelle, Philomèle en rossignol, Térée en huppe, et Itys en chardonneret.


Une variante de la légende de Térée

Suivant une tradition qui avait cours à Mégare, Térée résidait à Tégée dans la Mégaride, et non à Daulis. Il se donna la mort, après avoir vainement tenté d'atteindre Philomèle. On lui éleva à Mégare un tombeau et un autel où on lui offrait des sacrifices annuels. Quant à ses deux maîtresses, elles se réfugièrent à Athènes, et y moururent dans les larmes.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus