Accueil > Les mythes commençant par T > Le mythe de teskatlibochtli

Le mythe de Teskatlibochtli



Une divinité mexicaine

Teskatlibochtli était le plus grand dieu des Mexicains, après Téotl. Il était le vengeur des crimes, le dispensateur de tous les fléaux. Son idole était d'un granit noir luisant et poli, paré de rubans et ayant à la lèvre inférieure des anneaux d'or et d'argent, avec un tuyau de cristal d'où sortait une plume verte ou bleue, sur la poitrine un gros lingot d'or, aux bras des chaînes de même métal, sur le nombril une grande émeraude, dans la main droite quatre flèches, dans la gauche un miroir d'or orné de plumes de toutes couleurs. A ses cheveux, dorés et tressés, pendait une oreille d'or.
Le 19 mai avait lieu une fête expiatoire, la fête la plus célèbre de ce dieu. A cette époque, ainsi qu'au printemps et dans l'été, on lui sacrifiait des victimes humaines.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus