Le mythe de Thalie (ou Thaléia)


Une muse

Thalie était une muse qui présidait à la comédie et aux festins. Plutarque la compte cependant au nombre des Muses graves, et quelques mythologistes lui attribuent l'invention de la géométrie et de l'agriculture. On la regardait aussi comme présidant à la croissance des arbres.
L'art antique la représente sous les traits d'une jeune fille, à l'air folâtre, couronnée de lierre, et tenant le masque ou le pédum. Quelquefois elle figure avec Melpomène dans les pompes triomphales de Bacchus. Elle eut d'Apollon les Corybanfes, que d'autres font naître de Phytie.


Une Océanide

Thalie est une Océanide.


Une Néréide

Thalie est une Néréide.


La fille de Vulcain

Thalie est la fille de Vulcain. Jupiter la rendit mère des Paliques.


Une Grâce

Thalie (ou Thalia) est l'une des trois Grâces.

Utilisation des cookies

1001mythes et ses partenaires souhaitent utiliser des cookies pour pésenter des publicités, y compris des publicités basées sur les centres d'intérêts.

Vous pourrez à tout moment modifier votre choix en cliquant sur Gestion des cookies en bas de chaque page.



 

Sans publicité, 1001mythes ne peut pas exister.Sans revenus publicitaires, 1001mythes ne peuvent pas exister. Vous avez choisi de refuser les cookies, notamment ceux nécessaires à la personnalisation des publicités.

L'accès au contenu du site est donc limité. Merci de votre compréhension.