Accueil > Les mythes commençant par T > Le mythe de thyeste (ou thyestès)

Le mythe de Thyeste (ou Thyestès)



Le fils de Pélops

Thyeste est le fils de Pélops et d'Hippodamie. En lutte avec Atrée, son frère aîné, pour la possession du royaume d'Argos, il enleva un bélier à toison d'or, à la possession duquel étaient attachés le salut de l'empire et la prospérité de sa famille, et corrompit Érope, femme d'Atrée, et fille d'Eurysthée, roi d'Argos. Puis il s'enfuit avec Pélopée, sa fille naturelle, et gagna l'Épire, d'où il revint à Argos, séduit par les trompeuses sollicitations de son frère.
Atrée, ayant égorgé les enfants de Thyeste, les fit couper par morceaux, et servir à leur propre père. On dit que le soleil se cacha pour ne point éclairer une action aussi barbare. Thyeste, ne respirant que la vengeance, fit assassiner par Égisthe, fils né d'un commerce incestueux et le seul qui lui restât, Atrée au milieu d'un sacrifice, et monta sur le trône d'Argos, d'où il fut bientôt chassé par ses neveux Agamemnon et Ménélas. Égisthe le vengea.


Une légende inspirée par d'autres mythes

Ce mythe contient visiblement quelques traits empruntés à des fables différentes, ainsi, le massacre des fils de Thyeste semble n'être qu'une refonte de celui de Pélops. On peut remarquer à ce sujet que Pausanias fait mention d'un certain Thyeste ou Brotéas, père de Tantale, et qui épousa Clytemnestre avant Agamemnon.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus