Accueil > Les mythes commençant par U > Le mythe de uranie (ou ourania)

Le mythe de Uranie (ou Ourania)



Une Muse

Uranie est la Muse de l'astronomie. On lui donne pour enfants Linus et Hyménée. Elle eut le premier d'Apollon. Primitivement on la disait vierge comme ses sœurs, et elle n'avait pas encore de fonction spéciale. L'art la représente sous la figure d'une jeune fille, dirigeant une baguette sur un globe, et couronnée d'étoiles.


Une Océanide

Uranie est une Océanide.


Une nymphe

Uranie est une nymphe. Elle est une compagne de Proserpine.


Le surnom de la Vénus spirituelle

Uranie est le surnom de la Vénus spirituelle (céleste), opposée à la Vénus Pandémos (matérielle ou vulgaire). Dans Platon, née d'Uranus, mais sans mère, elle représente l'amour divin. Sur un hermès d'Athènes, elle portait le titre de la plus ancienne des Parques. On remarquera, à ce sujet, que les attributs d'Uranie sont identiques avec ceux des Parques. Le vin ne devait pas entrer dans les libations offertes à Vénus-Uranie.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus