Accueil > Les mythes commençant par Z > Le mythe de zamolxis

Le mythe de Zamolxis



Une divinité gète

Zamolxis est un dieu gète. Il est le même que Gébeléizis. Tous les cinq ans, dit Hérodote, les Gètes tirent au sort quelqu'un de leur nation, et l'envoient porter de leurs nouvelles à Zamolxis, avec ordre de lui représenter leurs besoins.
Voici comment se fait la députation: trois d'entre eux sont chargés de tenir chacun une javeline la pointe en haut, tandis que d'autres prennent, par les pieds et par les mains, celui qu'on envoie à Zamolxis. Ils le balancent et le jettent en l'air de façon à ce qu'il retombe sur la pointe des javelines. S'il meurt de ses blessures, ils croient que le dieu leur est propice. S'il n'en meurt pas, il l'accusent d'être un méchant, et en députent un autre.
Quand il tonnait, les Gètes tiraient des flèches contre le ciel, pour menacer Zamolxis.


Zamolxis selon quelques poètes

Quelques contemporains d'Hérodote, anticipant sur le système d'Évhémère, prétendaient que ce Zamolxis était un homme ; qu'il avait servi Pythagore comme esclave ; que, mis ensuite en liberté, il avait amassé de grandes richesses et était retourné dans son pays, où la vie barbare et grossière de ses compatriotes lui avait inspiré la pensée de leur enseigner des croyances religieuses auxquelles il avait donné un grand fondement par un tour d'adresse assez subtil.


Autres mythes :