Accueil > Les mythes commençant par Z > Le mythe de zervane-akérène

Le mythe de Zervane-Akérène



Une divinité

C'est à tort que les mythologues admettent dans le mazdéisme un dieu de ce nom supérieur à Ormuzd. Cette croyance s'est propagée par une erreur de traduction échappée à Anquetil, écrivant d'ailleurs sous l'influence réactive d'une secte moderne pour laquelle le temps est le dieu suprême. Le fameux passage du Vendidad~ sadé signifie tout simplement, suivant M. Burnouf, à l'obligeance duquel nous devons ces renseignements: « Ormuzd a créé sans le temps incréé ». Un savant philologue allemand a démontré la même chose pour un massage pehlvi du Boundchesch.


Autres mythes :




En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.
En savoir plus