Accueil > Les mythes commençant par Z > Le mythe de zéthus (ou zéthos)

Le mythe de Zéthus (ou Zéthos)



Le fils de Jupiter

Suivant Homère, Zéthus est un roi de Thèbes et l'époux d'Aédon. Dans les traditions postérieures, sa légende a été singulièrement embellie. Fils de Jupiter métamorphosé en satyre, et d'Antiope, il reçut son nom des bergers qui le recueillirent sur le Cithéron, ainsi que son frère, Amphion, et se fit pasteur et chasseur, tandis que son frère, aimé d'Apollon, devenait un chantre célèbre.
Zéthus aida son frère à se venger de Dircé, et à ceindre de murs la ville de Thèbes, soit pour protéger Cadmus, soit pour se défendre contre ce monarque ou contre Laïus, chassé par eux. Apollonius rapporte que, comme Zéthus soulevait sur ses épaules un énorme quartier de rocher, Amphion en fit approcher un deux fois plus lourd en jouant de la lyre. D'autres disent que les pierres du mur de circonvallation s'arrangèrent d'elles-mêmes aux accents mélodieux du chantre.
Zéthus épousa Thébé, la fille d'Asopus.


La mort de Zéthus

Zéthus fut enterré à Thèbes (ou à Tithorée) avec son frère. Quand le soleil entrait dans le signe du taureau, les habitants de Tithorée s'efforçaient d'enlever la terre du tumulus des Dioscures thébains. Ils croyaient qu'en la répandant sur le tombeau d'Antiope, leur pays en devenait plus fertile. Aussi les Thébains faisaient-ils bonne garde autour du monument.
Zéthus, transporté au ciel, y brille parmi les constellations, sous la figure d'un homme qui tient une ceinture.


Autres mythes :