Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hermès

Le mythe de Hermès



L'équivalent de Mercure

Hermès est le nom grec de Mercure.


Des pilastres surmontés d'une tête de Mercure

Les hermès étaient une sorte de pilastres surmontés d'une tête de Mercure et qui représentaient ce dieu, mais non pas exclusivement. Car, dans l'enfance de l'art plastique, les divinités n'avaient pas encore pour symboles ces magnifiques statues que la Grèce a léguées à l'admiration de la postérité. Les images des puissances supérieures à l'homme étaient des pierres de forme conique, cylindrique ou carrée, et quelquefois des pieux ou des lances. Le sentiment de l'art s'étant développé, on commença à dégager, pour ainsi dire, l'idée de sa gangue, en surmontant de têtes ces grossiers symboles.
Plus tard, on y ajouta des bras et des jambes, mais qui restaient encore collés au tronc. Dédale fut, dit-on, le premier qui sculpta des statues animées, c'est à-dire qui donna à ces lourdes effigies le mouvement et la vie.


Autres mythes :