Accueil > Les mythes commençant par H > Le mythe de hippodamie (ou hippodaméia)

Le mythe de Hippodamie (ou Hippodaméia)



Une Danaïde

Hippodamie est une Danaïde. Elle est l'épouse d'Ister ou de Diocorystès.


La fille d'Atrax

Hippodamie est la fille d'Atrax, et l'épouse de Pirithoüs, prince des Lapithes. Ses noces donnèrent lieu au célèbre combat des Centaures et des Lapithes.


La fille d'Œnomaüs

Hippodamie est la fille d'Œnomaüs, roi de Pise en Élide. Un oracle ayant prédit à Œnomaüs qu'il mourrait si sa fille s'unissait à quelque prétendant par les liens du mariage, il imposa aux nombreux amants qui la convoitaient une terrible condition. Ils devaient le vaincre dans une course en char, et tout prétendant vaincu était immolé. Une autre tradition dit qu'Œnomaüs aimait sa fille d'un amour incestueux, et ne voulait pas la livrer à d'autres. Pindare porte à treize le nombre de ceux qui succombèrent dans cette lutte. Pausanias en compte dix-sept, dont voici les noms: Marmax, Euryale, Eurymaque, Crotalos, Acrias, Capetos, Lycurgue, Lasius, Chalcodon, Tricolonus, Aristomaque, Prias, Pélagon, Æolios, Cronios, Érythre et Eionée. Les treize dont parle Pindare sont les suivants: Mermnus, Hippothoüs, Pélops l'Opuntien, Acarnan, Eurymaque, Euryloque, Automédon, Lasius, Chalcon, Tricoronus, Alcathoüs, Aristomaque, Crocalos. Un même tombeau leur était commun.
Enfin Pélops se présenta et remporta la victoire. Il obtint Hipodamie et la couronne. La fille d'Œnomaüs eut de son époux, Atrée, Thyeste, Dias, Cynosure, Corynthios, Hippalmos, Hippasus, Cléon, Argéios, Alcathoüs, Ælios, Pitthée, Trœzen, et deux filles: Nicippe et Lysidice. D'autres disent qu'elle n'eut que six fils, dont les noms varient du reste beaucoup, et parmi lesquels figurent Plisthènes et Chrysippe, qu'on fait naître aussi d'une autre mère. Plutarque dit qu'Hippodamie eut un grand nombre de filles.
Fuyant la colère de son époux, irrité de la part qu'elle avait prise au meurtre de Chrysippe, la fille d'Œnomaüs se réfugia à Midée dans l'Argolide, d'où Pélops rapporta ses os, d'après l'ordre de l'oracle. Elle avait dans le bois d'Altis un sanctuaire, où les femmes seules pouvaient entrer lui offrir des sacrifices. Une statue d'airain lui avait été élevée à Olympie.


La fille d'Anchise

Hippodamie est la fille aînée d'Anchise. Elle est également la femme d'Alcathoüs.


La fille de Brysès

Hippodamie est la fille de Brysès. Elle est également la femme de Minès, qui régnait à Lyrnesse, et qui périt de la main d'Achille. Sa femme devint l'esclave du héros, puis sa maîtresse favorite. Enlevée par Agamemnon, elle fut la cause indirecte des malheurs qu'essuyèrent les Grecs, privés de l'assistance d'Achille, et fut rendue plus tard à son maître. On la nomme aussi Briséis.


L'épouse d'Amyntor

Hippodamie est la femme d'Amyntor, ainsi que la mère de Phœnix.


Autres mythes :