Accueil > Les mythes commençant par I > Le mythe de i

Le mythe de I



Le premier membre de la trinité

I est le premier membre de la trinité qui figure en tête des théogonies des sectateurs de Laotseu.
« Celui que l'on regarde et que l'on ne voit pas, dit le Tao-te-king, se nomme I. Celui que l'on écoute et que l'on n'entend pas se nomme Hi. Celui que l'on cherche à toucher et que l'on ne peut saisir se nomme Oéi. Ce sont trois choses qui ne peuvent être expliquées. C'est pourquoi c'est un chaos (hoen), une confusion, qui ne fait qu'un. Le premier d'entre eux n'a pas plus d'éclat, le dernier n'est pas plus obscur: c'est une chaîne sans interruption que l'on ne peut nommer. En remontant à son principe, c'est ce qu'on appelle forme sans forme, image de la non image. C'est un être indéfinissable. En remontant à son origine, on ne lui voit point de commencement ; en le suivant, on ne lui voit point de fin. Celui qui saisit le Tao des anciens temps pour apprécier les existences actuelles peut connaître l'ancien commencement (l'ancien principe): c'est ce que l'on appelle la chaîne du Tao. »


Autres mythes :