Accueil > Les mythes commençant par V > Le mythe de vestalies

Le mythe de Vestalies



Des fêtes en l'honneur de Vesta

Les Vestalies étaient des fêtes célébrées le 8 juin, à Rome, en l'honneur de Vesta. Les dames romaines se rendaient à pied au temple de la déesse et l'on promenait dans les rues des ânes couronnés de fleurs et portant des colliers de petits pains (monilia de pane). On puisait dans le Numicus l'eau nécessaire aux libations. L'honneur dont jouissait l'âne dans cette circonstance est attribué par Ovide à la circonstance suivante: Cybèle invita un jour les dieux à une fête. Vesta s'y trouva, et, s'étant endormie sur le gazon, faillit perdre son honneur, car Priape s'approchait d'elle à pas de loups. Heureusement, l'âne de Silène se mit à braire.
Le 16 juin, on célébrait la purification du temple, dont la poussière était jetée dans le Tibre. Sous le règne d'Auguste, une nouvelle cérémonie prit place en l'honneur de la déesse: le 28 avril, on célébrait la fête de Vesta palatine dans le temple d'Apollon palatin.


Autres mythes :