Accueil > Les mythes commençant par C > Le mythe de chimère

Le mythe de Chimère



Un animal fabuleux

La Chimère est un animal fabuleux, célèbre dans l'antiquité. Les poètes nous le représentent de diverses manières. Selon Homère, ce monstre, élevé par Amisodaros, roi de Carie, ravageait le pays et dévorait les hommes. Il était d'une forme étrange et terrible. Il avait la tête d'un lion, la queue d'un dragon, le corps d'un bouc, et vomissait des torrents de feu.
Hésiode nomme la Chimère fille de Typhon et d'Échidna, et lui donne les trois têtes des animaux que nous venons de nommer. La chimère fut tuée par Bellérophon, qui l'accabla d'une grêle de flèches, ou s'en défit en lui introduisant dans le gosier une javeline à pointe de plomb. Le plomb se fondit, et lui brûla les entrailles.
La célèbre Chimère en bronze de Florence a été trouvée à Arezzo, en 1544. Son corps dimorphe se compose du lion et de la chèvre.


Une nymphe

La Chimère est une nymphe, aimée de Daphnis. Sa rivale Nomia lui enleva son amant.


Autres mythes :