Accueil > Les mythes commençant par E > Le mythe de échidna

Le mythe de Échidna



Un monstre mi-femme mi-serpent

Suivant Hésiode, Échidna est la fille de Chrysaor et de Callirrhoé. Suivant Apollodore, elle est la fille du Tartare et de la Terre. Ou enfin, suivant Pausanias, elle est la fille de Piras et du Styx. C'était un monstre moitié femme, moitié serpent, terrible par sa cruauté et ses brigandages. Typhon la rendit mère de la Chimère, d'Orthos (chien à deux ou à trois têtes, tué par Hercule), du dragon à cent têtes qui gardait les pommes des Hespérides, du dragon de Colchide, du Sphynx, de Cerbère, de Scylla, de la Gorgone, de l'hydre de Lerne, de l'aigle qui mangeait sur le Caucase le foie de Prométhée, et du lion de Némée.
Argus Panoptas attaqua Échidna pendant son sommeil, et la tua.


Échidna et Hercule

Le mythe suivant, relatif à ce monstre, existait parmi les Grecs qui habitaient les rivages du Pont. Hercule, ayant enlevé les bœufs de Géryon, les fit traverser, entre autres contrées, le pays des Scythes, qui, à cette époque, était encore désert. Ses chevaux ayant disparu pendant son sommeil, il parcourut la contrée pour les retrouver, et arriva dans le pays d'Hylæa, dans une caverne, où il trouva un monstre moitié femme, moitié serpent, qui promit de les lui rendre s'il voulait rester quelque temps près d'elle. Hercule y consentit, et rendit Échidna mère d'Agathyrsios,de Gélon et de Scythès. Le plus jeune fut le premier roi des Scythes, parce que de tous ses frères, lui seul sut tendre l'arc et ceindre la ceinture du héros.


Autres mythes :