Accueil > Les mythes commençant par D > Le mythe de daphnéphories

Le mythe de Daphnéphories



Des fêtes en l'honneur d'Apollon

Les Daphnéphories étaient des fêtes célébrées tous les neuf ans, à Thèbes, en l'honneur d'Apollon. Un des plus beaux jeunes gens de la ville, magnifiquement vêtu, la tête ceinte d'une couronne d'or, portait en pompe un rameau d'olivier, auquel s'entrelaçaient des guirlandes de lauriers et de fleurs, et qui supportait plusieurs globes représentant le système céleste. Un paranymphe, tenant à la main une baguette ornée, se tenait à côté du Daphnéphore. Suivait un chœur de vierges qui chantaient des hymnes en l'honneur du dieu. Tout le cortège s'avançait, dans une marche solennelle, vers le temple d'Apollon, que l'on invoquait sous les noms de Galaxios et d'Isménios. Cette fête avait, dit-on, été instituée par Polémète.


Autres mythes :