Accueil > Les mythes commençant par G > Le mythe de griffon (ou gryps ou gryphus)

Le mythe de Griffon (ou Gryps ou Gryphus)



Un animal fabuleux

Le Griffon est un animal fabuleux, qui par devant ressemblait à l'aigle, et par derrière au lion, avec des oreilles droites, quatre pieds, et une longue queue. Les Grecs ont sans doute emprunté aux Orientaux l'idée première de ce monstre difforme, qui gardait l'or des mines dans les contrées septentrionales, entre les Hyperboréens et les Arimaspes, peuplade monopthalme, aux attaques de laquelle il était exposé. Hésiode est le premier qui ait fait mention du griffon, et après lui Aristée dans son poème des Arimaspes.
Plus tard la tradition s'altéra, et on relégua ces gardiens des richesses souterraines parmi les animaux fabuleux dont l'imagination grecque se plaisait à peupler l'Inde. Les griffons furent représentés pour la première fois sur une coupe d'airain exécutée à Samos, environ 640 ans avant J.-C. On les figura aussi sur le casque de la Minerve de Phidias, sur des monnaies d'Abdère, sur des Arabesques, où nous les voyons attelés aux chars des dieux. Le griffon était consacré à Apollon.


Autres mythes :