Accueil > Les mythes commençant par G > Le mythe de grées (ou graiai)

Le mythe de Grées (ou Graiai)



Les sœurs des Gorgones

Grées signifie vieilles. Ce sont les sœurs des Gorgones, filles de Phorcys et de Céto. Hésiode n'en nomme que deux, Péphrédo et Ényo, venues au monde avec des cheveux blancs et portant de riches vêtements. Il ne désigne pas leur demeure. Plus tard on les représenta toujours au nombre de trois: Péphrido, Péphrédo ou Pamphrédo, Ényo ou Ento, Déino ou Jaino, ou Chersis, ou Perso.
Suivant Eschyle, elles habitaient les champs gorgonéens de Cisthène, où jamais le soleil ni la lune ne les éclairaient de leur lumière. Aussi, elles n'avaient qu'un œil et une dent, qu'elles se prêtaient tour à tour. On supposait généralement qu'elles résidaient auprès des Gorgones, qu'elles étaient chargées de garder. Nonnus ne parle que d'une Grée. Ayant refusé d'indiquer à Persée le chemin de la demeure des Gorgones, les Grées furent privées de leur œil unique par le héros.


Autres mythes :