Accueil > Les mythes commençant par P > Le mythe de pélé

Le mythe de Pélé



La déesse des volcans

Pélé est la déesse des volcans, chez les anciens Hawaïens, qui la supposaient habiter dans le volcan de Kérouïa, avec lequel ils l'identifiaient fréquemment. C'était la principale divinité de la famille des dieux volcaniques qui arriva de Tahiti, suivant d'anciennes traditions. Cette famille étrange vint s'établir à Hawaï dans Kérouïa, et les naturels, pour se la rendre propice, lui élevèrent des temples nommés heiau, où des Kahous (ou prêtres), recevaient les offrandes, qui consistaient en cochons, tantôt vivants, tantôt cuits.


L'adversaire de Pélé

Quoique toute-puissante, Pélé trouva cependant un adversaire terrible dans Tama-poua, animal gigantesque, moitié homme, moitié cochon, qui osa convoiter la possession de la déesse. Repoussé avec mépris, il tenta de faire violence à Pélé qui se réfugia dans son cratère, où les eaux appelées par Tama-poua, vinrent l'inonder. Elle sortit cependant victorieuse de cette lutte avec l'aide des dieux volcaniques, qui se liguèrent contre le monstre et le lapidèrent à coups de rochers.
Par ailleurs, des traditions diverses font jouer un grand rôle à Pélé dans l'histoire fabuleuse des îles Hawaï. La plus célèbre de ces légendes est celle qui se rapporte à Kahavari.


Autres mythes :