Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de athamas

Le mythe de Athamas



Le fils d'Æolus

Athamas est un roi d'Orchomène, ville des Minyens, en Béotie. Il est le fils d'Æolus et d'Énarété. Il est également le frère de Sisyphe, de Crétheus, de Salmonée, de Déion, de Magnès et de Périérès. Ou, selon d'autres, il est le fils du premier Orchomène le jeune et de Diochtondas. Junon lui donna pour épouse Néphélé, déesse des nuages, dont il eut deux enfants: Phryxus et Hellé. Cependant, blessée de ce qu'Athamas lui préférait une épouse terrestre, Ino, fille de Cadmus, Néphélé disparut. De là la malédiction et les calamités qui fondirent sur cette maison. Néphélé, redevenue déesse, demande qu'Athamas soit dévoué, c'est-à-dire offert en sacrifice expiatoire. Cette expiation pèse désormais sur les Athamantides.
Telles semblent être les données fondamentales du mythe d'Athamas. Voici maintenant les traditions divergentes.


L'exil d'Athamas

Outre Néphélé, Athamas avait épousé Ino, qui lui donna deux fils: Léarque et Mélicerte. Ino haïssait les enfants de Néphélé. Dans l'intention de les perdre, elle persuada aux femmes du pays de rôtir les grains destinés aux semailles de sorte que rien ne germa dans les champs. Athamas, ayant alors envoyé consulter l'oracle de Delphes sur les moyens d'obvier à cette stérilité, les envoyés, gagnés par Ino, répondirent au nom du dieu que Phryxus devait être sacrifié. Cependant le peuple exigeait d'Atbamas qu'il obéit à l'oracle. Alors par les soins de Néphélé, le bélier à la toison d'or enleva Phryxus et Hellé, et transporta le premier en Colchide. Plus tard la colère de Junon, colère que les anciens attribuent à des causes très diverses, priva Athamas des enfants qu'il avait eus d'Ino. Dans un accès de frénésie que la déesse lui inspira, il tua lui-même Léarque qu'il prit pour une bête fauve. Là-dessus, Ino se précipita dans la mer avec Mélicerte.
Athamas, souillé du meurtre de son fils, dû s'exiler. L'oracle d'Apollon interrogé lui annonça qu'il devait s'établir là où des animaux féroces, faisant à son égard l'office d'hôtes, pourvoiraient à son repas. Après avoir longtemps erré, il rencontra des loups qui s'enfuirent à son approche, laissant là des quartiers de brebis qu'ils étaient occupés à dévorer. Athamas, jugeant l'oracle accompli, se fixa en ce lieu. Il nomma la contrée Athamantie, et épousa Thémisto, fille d'Hypseus, dont il eu quatre fils: Leucon, Erythrius, Schœnée et Ptoüs (Apollodore).


Le sacrifice des enfants d'Athamas selon Hygin

Selon Hygin, ce fut Phryxus lui-même qui, voyant son père hésiter à accomplir l'ordre du dieu, s'offrit volontairement au sacrifice. Déjà on l'avait conduit au pied de l'autel, lorsque l'un des envoyés fit l'aveu de la supercherie. Alors Athamas remit Ino et Mélicerte entre les mains de Phryxus pour qu'il les fit mourir. Mais Bacchus, nourrisson d'ino, la sauva ainsi que son fils.
Hygin dit encore qu'Athamas épousa Thémisto, dans la persuasion qu'Ino était morte. Dans la suite ayant appris qu'elle vivait toujours, il la fit revenir déguisée en esclave. Thémisto s'en douta et résolut de tuer de sa propre main les enfants d'Ino. Elle communiqua son dessein à une des esclaves de la maison, lui ordonnant de recouvrir d'une étoffe blanche ses enfants à elle, Thémisto, et de placer une étoffe noire une sur ceux d'Ino. Or il se trouva, qu'elle s'était adressée à Ino elle-même sans la connaître. Celle-ci transposa les couleurs. Thémisto, trompée, tua dans la nuit ses propres enfants, puis ayant reconnu son erreur elle se tua elle-même.


Le mythe d'Athamas selon Pausanias

Suivant Pausanias, avant le sacrifice de Phryxus, Athamas habitait le mont Laphystion, entre Orchomène et Coronée. Depuis ce sacrifice, il habita la plaine Athamantide au nord-est du lac Copaïs, non loin d'Æræphion, dont il passe pour le fondateur. Il y avait aussi dans l'Achaïe Thessalienne une plaine Athamantide, près de Halos ou Alos, ville dont Athamas passe également pour le fondateur. Là se trouvait de plus un temple de Jupiter Laphystius, au culte duquel se rattache le mythe d'Athamas et de Phryxus.
Une tradition analogue à celle qui concerne l'Athamas d'Orchomène se conservait dans ce temple. Les deux traditions, l'une thessalienne, l'autre béotienne, se sont par la suite enchevêtrées l'une dans l'autre ; ce qui rend le mythe d'Athamas singulièrement confus.


Le petit-fils d'Athams

Athamas est le petit-fils du précédent. Il conduisit à Téos une colonie de Minyens.


Le fils d'Œnopion

Athamas est le fils d'Œnopion le Crétois. Il quitta la Crète pour aller habiter Chios.


Autres mythes :