Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de atrée (ou atreus)

Le mythe de Atrée (ou Atreus)



Le fils de Pélops

Atrée est le fils de Pélops et d'Hippodamie. Il est également le petit-fils de Tantale, et le frère de Thyeste, de Nicippe et de Chrysippe. Ce dernier est né d'une autre mère. Atrée eut trois épouses:

  • La première, Cléola, qui fut mère de Plisthène.
  • La seconde, Aërope, veuve de Plisthène, et mère d'Agamemnon, de Ménélas et d'Anaxibia, qu'elle eut, ou de Plisthène, suivant les uns, ou d'Atrée lui-même, suivant d'autres.
  • La troisième, Pélopie, fille de Thyeste.

La nymphe Axioché ayant excité la jalousie d'Hippodamie, Atrée et Thyeste, à l'instigation de leur mère, tuèrent Chrysippe, le fils de Pélops et d'Axioché. Le crime fut découvert, et ils durent se réfugier avec Hippodamie auprès de Sthénélus, roi de Mycènes, époux de Nicippe leur sœur.


La vengeance de Thyeste

Dans la suite, Eurysthée, fils de Sthénélus, ayant péri en combattant contre les Héraclides, Atrée hérita du royaume de Mycènes et de toutes les possessions d'Eurysthée. Cependant Thyeste suborna Aërope, femme d'Atrée, et déroba à celui-ci le bélier à la toison d'or que Mercure lui avait donné. Exilé de Mycènes en raison de ces faits, il chargea de sa vengeance Plisthène, fils d'Atrée, qu'il avait élevé comme son propre fils. Plisthène se rendit donc à Mycènes dans le dessein de tuer Atrée, mais celui-ci le prévint, et le tua lui-même.
A peine fut-il mort, qu'Atrée reconnut son fils. Plein de pensées de vengeance, il feignit de se réconcilier avec Thyeste et le laissa revenir à Mycènes. Puis, à son arrivée, il tua les deux fils de Thyeste, et lui servit leur chair dans un festin. Cependant, à ce spectacle, le Soleil, d'horreur, ramena son char en arrière.


La mort d'Atrée

La disette et la stérilité fondent sur le royaume d'Atrée. On consulte l'oracle. Il ordonne de faire revenir Thyeste. Atrée lui-même se met en route pour l'aller chercher. Il arrive chez Thesprotus, roi d'Épire, où il épouse la fille de Thyeste, Pélopie, la prenant pour une fille de Thesprotus. Peu de temps après cet hymen, celle-ci mit au monde Égisthe, qu'Atrée éleva comme son fils.
Thyeste fut enfin découvert à Delphes et ramené à Mycènes. Mais Atrée le fit mettre en prison. Puis il lui envoya Égisthe pour le tuer. Mais Thyeste reconnut son fils dans Égisthe. Celui-ci alors retourna vers Atrée, occupé à sacrifier sur le rivage, et il le tua.


Le trésor d'Atrée

Le trésor d'Atrée et de ses fils, construction de la plus haute antiquité, dont Pausanias nous a laissé une description, subsiste encore aujourd'hui à Mycènes.


Autres mythes :