Accueil > Les mythes commençant par A > Le mythe de autolycus (ou autolycos)

Le mythe de Autolycus (ou Autolycos)



Le fils d'Erichthonius

Autolycus est le fils d'Erichthonius.


Le fils de Mercure

Autolycus est le fils de Mercure (ou de Dædalion) et de Chioné (ou de Philonis, ou encore de Télaugé). Il est également l'époux d'Amphithée (ou de Nééra, fille de Péreus), le père d'Anticlée et d'Ætimus. Apollodore lui donne de plus pour fille Polymède, mère de Jason.
Autolycus, dit Homère, l'emportait en fourberie sur tous les hommes. Il avait reçu ce don de Mercure. La tradition le représente comme un subtil voleur. Il déroba le célèbre casque d'Amyntor, les bœufs d'Eurytus dans l'île d'Eubée, et ceux de Sisyphe. Ce dernier vol s'étant renouvelé à plusieurs reprises, Sisyphe, pour découvrir le voleur, fit une marque à son bétail, et de la sorte il le reconnut ensuite parmi les troupeaux d'Autolycus. A cette occasion, Sisyphe se lia, dit-on, secrètement avec Anticlée, qui devint plus tard l'épouse de Laërte.
Autolycus habitait sur le Parnasse. Dans un voyage qu'il fit à Ithaque, ce fut lui qui nomma Ulysse, son petit-fils, lequel venait de naître. Ulysse dans la suite l'alla voir, et il fut blessé par un sanglier dans une chasse sur le Parnasse.
Autolycus avait le don de changer de forme à volonté, ou, suivant Hygin, de métamorphoser tout ce qu'il avait dérobé. Ce fut lui qui enseigna à Hercule l'art de la lutte. Apollodore est le seul qui le compte parmi les Argonautes, le confondant avec le fils de Déimachus.


Le fils de Déimachus

Autolycus est un Thessalien. Il est le fils de Déimachus. Il accompagna Hercule dans son expédition contre les Amazones. Puis, s'étant par hasard écarté ainsi que ses deux frères, Déilion et Phlogius, il habita Sinope jusqu'à l'arrivée des Argonautes, auxquels ils se joignirent tous les trois.
Suivant Strabon, Autolycus était le fondateur de Sinope, où il était révéré comme dieu et avait un oracle. Lucullus, après la prise de la ville, s'empara de sa statue et la transporta à Rome. Selon Hygin, il était le fils de Phryxus et de Chalciope, ainsi que le frère de Phronius, Démoléion, et Phlogius.


Autres mythes :