Accueil > Les mythes commençant par L > Le mythe de linus (ou linos)

Le mythe de Linus (ou Linos)



La personnification du chant

Linus est un célèbre personnage des temps héroïques. Il n'est autre que le chant personnifié. Rien de plus confus et de plus incohérent que les mythes qui se rapportent à ce chantre antique. Fils d'Apollon, d'Amphimare, de Neptune, d'Œagre ou d'Ismenius, il a tour à tour pour mère, Terpsichore, Euterpe, Uranie, Psamathe, Calliope, Chalciope.
Il inventa la mélodie et le rythme, et périt de la main d'Apollon pour avoir osé défier ce dieu au combat du chant. On institua des fêtes en son honneur, et l'on donna son nom à un chant de deuil.
Une autre tradition raconte que Psamathe l'ayant exposé pour échapper à la vengeance de Crotopos, il fut dévoré par des chiens. A cette nouvelle, elle s'abandonna à la plus violente douleur. Son père, devinant sa faute, la fit périr. Aussitôt Apollon, amant de Psamathe, frappa d'une peste terrible la ville d'Argos, qui s'efforça d'apaiser le dieu par des sacrifices pendant lesquels les femmes argiennes chantaient des hymnes funèbres. Mais le fléau ne cessa que lorsque Crotopos eut quitté Argos.


Le Linus argien et le Linus thébain

Les habitants de l'Hélicon faisaient aussi des fêtes en l'honneur de Linus. Ils avaient placé sa statue dans une concavité de la montagne et y offraient un sacrifice lors de la fête des Muses. Thèbes, d'ailleurs, disputait à Argos, l'honneur de posséder le tombeau de ce chantre célèbre.
Les traditions regardant Orphée, Thamyris et Hercule, comme disciples de Linus, dans l'art musical, quelques mythologues ont essayé de concilier les croyances populaires avec les exigences chronologiques en distinguant deux Linus: l'un tué par Apollon, l'autre, précepteur d'Hercule, et qui périt par une mort analogue à celle de son homonyme. Mais ce dernier même est, suivant les légendes, tantôt Argien, tantôt Thébain. Ce qui montre bien qu'il n'y a au fond de tout ceci qu'une même idée, localisée dans deux villes différentes, et offrant conséquemment des variations de détail dont on ne doit pas s'étonner.


Le fils de Lycaon

Linus est le fils de Lycaon.


Autres mythes :